Dans le Journal de Saône-et-Loire du :

vendredi 21 novembre 2008

SAINT-AMBREUIL
Assistance attentive face au colonel Legrand

Au lendemain du 90e anniversaire de l'armistice du 11 novembre 1918 qui avait réuni une assistance nombreuse à la commémoration au monument aux morts de Saint-Ambreuil, le colonel Legrand, conservateur du musée de la caserne Carnot de Chalon-sur-Saône, présentait aux habitants une conférence intitulée :

« Sur les traces sanglantes du 56e R.I de Chalon-sur-Saône ».

Le_colonel_Legrand

Le colonel Legrand

Devant un public attentif, le Colonel Legrand a exposé les souffrances des jeunes soldats tout au long de cette guerre meurtrière. 1 100 d'entre eux ont succombé en Allemagne dès les premiers jours de la guerre, ce furent ensuite les terribles tranchées du Bois d'Ailly, les barbelés en Champagne, le corps à corps à Ypres, l'enfer de Verdun, la boue de la Somme, et les ultimes souffrances dans l'Aisne et l'Oise. Le colonel Legrand, président de l'association « Pour ceux de 14 » s'attache à faire la biographie des 3 700 Chalonnais qui sont disparus au cours de ces 4 années de guerre afin de restaurer la mémoire bourguignonne de la grande guerre.
L'assistance, où se remarquait la présence des élus, adresse un grand merci au colonel Legrand pour sa conférence passionnante et abondamment documentée

L_assistance

L'assistance, nombreuse, s'est montrée particulièrement attentive