Dans le Journal de Saône et-Loire du 4 mars 2009, le compte-rendu de la conférence donnée à La Charmée .

mercredi 4 mars 2009 - La-charmee

La charmée
Sur les traces sanglantes du 56e RI pendant la 1re guerre

L'association « Pour Ceux de 14 » a répondu à l'invitation de la bibliothèque municipale de La Charmée, et son président Jean Pierre Legrand assisté de Nicole Dard est venu parler du tragique destin des soldats du 56e RI partis de la caserne Carnot de Chalon-sur-Saône et qui se sont illustrés sur de nombreux champs de batailles de la grande guerre.4_3_affiche
Nicole a tout d'abord fait l'historique de l'association qui compte des membres actifs et des membres associés. Cette association a été créée pour maintenir le souvenir pour les générations futures. Elle travaille sur les 4 régiments 56e RI, 256e RI, 59e RIT, 259e RIT qui étaient chalonnais.
Elle s'appuie sur un document relativement rare « le registre des pécules » établi pour l'indemnisation des familles des morts pour la France du 56e RI, mais aussi sur des documents familiaux, sur les archives militaires du château de Vincennes, sur des sites internet comme Mémoire des Hommes.
Ses objectifs sont de réaliser pour 2014, l'histoire de ces 4 régiments.
Jean Pierre Legrand colonel en retraite ayant commandé la BPIA de Chalon-sur-Saône a ensuite pris la parole et avec la passion qui l'habite retracé le parcours du 56e RI avec projection de photos, de documents, de cartes et surtout de récits.
Mobilisation et départ le 4 août 1914, après avoir franchi la frontière le 20 août 1914 attaque de Gosselming, le village est pris et abandonné, 1/3 du régiment est hors de combat avec le 2e bataillon anéanti.
Le 29 septembre 1914 arrivée au Bois d'Ailly où il restera jusqu'au 27 septembre 1915 avec des pertes considérables et avec guerre des tranchées.
Le 27 septembre 1915 le régiment est relevé et acheminé en train entre Tahure /Sommepy et participe à la bataille de Champagne durant laquelle est tué le chef de corps le lt/colonel Duchet remplacé provisoirement par le cdt Fisher puis par le colonel Delaunnay.
Après une courte période de repos, retour au Bois d'Ailly. Le 26 juillet 1916 arrivée à Verdun, combat à Fleury et quitte Verdun le 10 août 1916 et rejoint la Somme jusqu'au 8 janvier 1917 date à laquelle il retourne en Champagne où il restera jusqu'au 20 octobre 1918.
À cette date, le régiment est relevé et placé en réserve dans la région de St Quentin où il cantonne quand sonne l'armistice.
Les 4 régiments chalonnais ont perdu 4 000 hommes pour une bonne partie de bourguignons.
Le 56e RI a perdu 75 officiers et est titulaire de la croix de guerre.
Le régiment a connu des périodes sanglantes durant ce conflit et une croix immortalise son sacrifice et celui des régiments chalonnais à Marbotte au Bois d'Ailly. Cette stèle est entretenue par l'association.
Le débat s'est engagé avec la salle avec de nombreuses questions notamment de jeunes.untitled4_3_public
La municipalité était représentée par R.Bonnardin adjoint et N. Pailloux Rondière, JL.Moreau conseillers.
La discussion s'est poursuivie autour du verre de l'amitié offert par G.Lardy maire de la commune et des gâteaux sucrés salés confectionnés par les bibliothécaires.
Si vous êtes intéressés par l'association, le siège social est à l'Office de la Culture 30 rue St Georges à Chalon-sur-Saône, mail :  pourceuxde14@yahoo.fr ou le blog http://pourceuxde14.canalblog.com/

Si vous possédez des documents relatifs à cette période, vous pouvez prendre contact avec l'association ; ces documents seront numérisés, avec votre accord, et rendus.
Manifestement cette conférence-débat suivie par une trentaine de personnes a été très appréciée et réveillé des souvenirs enfouis dans les mémoires.
René Dard