donnée à Champforgeuil le 10 mars 2009 . Le compte-rendu en est à lire dans le Journal de Saône-et-Loire du samedi 14 mars 2009 .

samedi 14 mars 2009 - Champforgeuil

Champforgeuil
Conférence émouvante sur la guerre 14-18

Emouvante conférence, mardi soir salle Châtelet, à l'initiative du président Denis Saunier de l'U.N.C., donnée par le colonel Jean-Pierre Legrand sur le calvaire subi par les soldats bourguignons du 56è R.I. de Chalon durant la Grande Guerre de 14-18 sur le front de l'Est, Verdun, la Somme et la Marne.
L'association chalonnaise « Pour ceux de 14- mémoire bourguignonne de la Grande Guerre », dont le colonel Legrand est le président et Marie-Hélène Bravard la secretaire, veut préserver et promouvoir l'héritage commun des habitants héritiers des soldats de 14-18. Elle fait des recherches sur l'Histoire des régiments bourguignons en général et chalonnais en particulier. Par ce biais elle veut servir la connaissance du grand public pour honorer justement la mémoire des soldats et faire connaître aux jeunes générations les sacrifices consentis par leurs grands aînés. De plus, elle veut redonner aux sacrifiés des 4 régiments chalonnais, une humanité absente des documents administratifs en les sortant des listes anonymes. Pour cela, elle sollicite les familles pour qu'elles sortent de leurs archives des cartes postales et lettres et les communiquer à l'association (elles leur seront rendues). Jean-Pierre Legrand, un enfant du Nord, s'est attaché à la Bourgogne depuis 1965. Il a commandé la Base chalonnaise, là où était le 56è R.I. jusqu'à son départ en retraite en 1988. ChampforgeuilDans sa conférence il a très bien décrit l'ambiance qui régnait en 14 dans notre région, et aussi les supplices vécus par les enfants du pays dramatiquement engagés dans l'horrible conflit qui a réduit à néant le 56è R.I. Et même, pour les rares survivants, les douleurs physiques et morales endurées en silence à leur retour au pays. C'est sur tout cela que l'association veut lever le voile en y associant le plus grand nombre de personnes. La conférence de mardi en est un exemple, contribuant ainsi à la préparation de son grand chantier en prévision du centenaire, en 2014, de la déclaration de la Grande Guerre. L'implantation d'une croix commémorative au Bois d'Ailly est en projet et a besoin du soutien du plus grand nombre.
R.G.